Mobilité interne : 4 avantages à changer de job sans changer d'entreprise

Posté le Jul 07, 2022

Par Clarisse

Clarisse

Partager cet article

Lien de partage vers LinkedInLien de partage vers TwitterLien de partage vers FacebookLien de partage vers MessengerLien de partage vers Whatsapp
Homme + idée.

Il est tout à fait naturel de constater que l’on a fait le tour de son poste et de commencer à chercher à élargir ses horizons.

Au bout de quelques années, même les meilleurs challenges deviennent répétitifs, et du point de vue du développement personnel, il est logique d’envisager d’acquérir de nouvelles compétences et de réaliser de nouvelles tâches.

Seulement ce sentiment n’est pas forcément synonyme de changement d’entreprise pour le collaborateur en quête de nouvelles évolutions professionnelles lorsque ce dernier y est attaché. ⁠En effet, la culture d’entreprise, les valeurs qu’elle porte, le management, les collègues ou encore les avantages sociaux, sont autant de points qui pèsent lourd dans la balance lorsqu’il s’agit de saisir de nouvelles opportunités. 

👉 Et si, la solution pour s’épanouir était d’évoluer au sein de sa propre entreprise ? 

Une grande majorité des cadres (70%) envisage de réaliser au moins une mobilité dans un horizon de 2 ans et 44% d'entre eux visent précisément une mobilité interne. ⁠ ⁠En faites-vous partie ? 🧐

a) Qu’est-ce que la mobilité interne et en quoi peut-elle consister ? 📚

La mobilité interne est le fait d’évoluer au sein d’une même entreprise. On distingue 3 types de mobilité interne : 

●    ⬆️  la mobilité verticale : lorsqu’un collaborateur évolue dans la hiérarchie (c’est une sorte de promotion), 

●    ➡️  la mobilité horizontale : lorsqu’un collaborateur change de poste sans pour autant évoluer dans le système hiérarchique, 

●    🗺️  la mobilité géographique : lorsque le collaborateur change de lieu de travail en restant dans le même groupe. 

👉 Si la mobilité interne a évolué de près de 13% entre 2019 et 2020, selon l’étude de Linkedin L’avenir du recrutement, ce n’est pas pour rien. ⁠ ⁠En effet, qu’elle soit verticale, horizontale ou géographique, la mobilité interne comporte de nombreux avantages. 

b) 4 facteurs qui motivent à choisir la mobilité interne🧐

1. ⏳ L'envie de changer de poste au bout de quelques années

⚡ Un bouleversement du rapport au travail

L'évolution des mentalités due aux changement structurels que le monde du travail a connu ces dernières années penchent en faveur d'une vie professionnelles ponctuée de plusieurs mobilités. L'étude « Les Français et la mobilité professionnelle » réalisée par l'Ifop pour Monster* en 2017, a démontré que 64 % des salariés pensaient changer au moins trois fois de métier au cours de leur carrière.

Exit le temps où on restait dans une seule et même entreprise toute sa vie. Aujourd'hui, il est tout à fait acquis qu'il est naturel d’avoir envie de changer de poste au bout de quelques années. Le temps passe et la routine s’installe. Aussi, pas d’inquiétude si une certaine lassitude vous envahit, c’est même tout à fait normal !

Les collaborateurs ont la bougeotte et pour les retenir, il est nécessaire de mettre en place des solutions pour leur permettre de s'épanouir dans votre entreprise. 🌺

🚸 Une existence marquée par l’apprentissage

L’existence est profondément marquée par l’apprentissage. On apprend de nombreuses choses dès la naissance, puis à l’école, puis au lycée, puis pendant les études, puis enfin durant les premières années en postes. Puis (parfois)…le néant.

Notre équilibre et notre cerveau sont habitués au fait d’apprendre en permanence depuis nos premières heures sur Terre. Ainsi, il est naturel de ressentir un sentiment de stagnation, d’immobilité et même d’ennui à un moment donné si l’on n’apprend plus rien. 

Toutefois, la lapalissade populaire selon laquelle “On a toujours quelque chose à apprendre”, s'applique à la vie, mais pas nécessairement au travail. ⁠En fonction des postes occupés, du degré de technicité et de spécificité et des pratiques et méthodologies de l’entreprise, on peut avoir fait le tour de son poste à un moment donné dans sa carrière.

Si pour certains c'est un gage d'expertise, d'autres auront tout intérêt à explorer de nouveaux horizons.

2. 💙 L’entreprise : un attachement particulier

Pour autant, il est souvent bien difficile de quitter son l'entreprise à laquelle on a dédié plusieurs années de sa vie, et ce, pour diverses raisons. 

👉 Vous ou vos collaborateurs, vous trouvez dans l’une des affirmations suivantes ?

Envisagez donc la mobilité interne !

💈 La connaissance de la culture d'entreprise

Connaître le détail et les subtilités de l'entreprise, de sa culture et de ses valeurs sur le bout des doigts prend du temps, beaucoup de temps. Et en période de prise de poste, ce laps de temps peut donner lieu à des incompréhensions et à des maladresses dont on se passerait bien. Avec la mobilité interne, cette problématique ne se pose plus et nous en sommes bien aise !

Vous respectez profondément les principes de votre entreprise et vous appréciez le savoir-être en place au bureau ? Vous vous y sentez bien et êtes convaincu que vous ne retrouverez pas cette qualité de vie ailleurs ? Alors la mobilité interne a du sens pour votre évolution professionnelle.

💌 La proximité avec l’entreprise

Avoir une love-story avec sa boîte, c’est normal ? Bien sûr que oui ! Et c’est même tant mieux pour vous !

Vous vivez une bromance avec vos collègues ? Vous racontez vos anecdotes de vacances à votre boss ? Alors vous n’êtes peut-être pas prêt à quitter votre entreprise. En outre, les petites habitudes acquises au fil du temps et les avantages glanés ça et là, sont des acquis qu’il est toujours agréable de conserver.

👯‍♂️ Les collègues

Parce que les collègues sont les amis que l’on ne choisit pas mais qu’on aime quand même, et dont on ne peut pas se passer.

3. 🦺 Une prise de risques modérée et avantageuse

Argument barbant pour certains, mais primordial pour d’autres : l’absence de prise de risques. Lorsque l’on commence dans une nouvelle entreprise, on ne peut avoir la certitude que l’expérience va durer : incompatibilité, fiche de poste inexacte, process trop sibyllins… Autant de facteurs qui peuvent écourter la durée d’un nouvel emploi mais que l’on ne retrouve pas si on reste en poste dans la même entreprise. 

📆  La durabilité de l’emploi 

En restant dans une entreprise dont on connaît le fonctionnement, on sait où l’on s’engage, et souvent, cet engagement est synonyme de durabilité. “Ce qui porte la durée de la relation avec l’entreprise de 2,9 ans à 5,4 ans.” 

💻 Un onboarding facilité

Comme pour la marque employeur, la connaissance des process de l’entreprise prend de nombreuses semaines, voire plusieurs mois. Et il est toujours fastidieux de remettre les compteurs à zéro et de travailler sur de nouveaux outils que l’on ne maîtrise pas forcément.

Avec la mobilité interne, le collaborateur conserve les mêmes process et ne se trouve pas acculé par le nombre de nouvelles informations !

💰 Sécurité financière et avantages conservés

Vous avez obtenu des avantages dont vous ne sauriez plus vous passer au fil des ans ? ⁠👉 13e mois, tickets restaurants, semaine de 4 jours, télétravail, congés payés supplémentaires… Certains luxes n’ont pas de prix et vous le savez très bien ! ⁠Vous n’êtes pas prêt à les abandonner même pour un poste qui vous intéresse beaucoup plus.

🍾 Les possibilités de négociation

Un recrutement en interne permet à l’entreprise de réaliser quelques économies.

C’est éventuellement l’occasion de demander une augmentation de salaire ou une prime substantielle pour accompagner cette nouvelle prise de poste. 

✅ Les bénéfices directement liés à la mobilité désirée

Qu’elle soit horizontale, verticale ou géographique, la mobilité interne ouvre droit à un ou plusieurs avantages intrinsèques : changement de poste (mobilité horizontale), augmentation de salaire (mobilité verticale), changement de lieu (mobilité géographique). Et en principe, cet avantage est celui qui était convoité par la collaborateur !

4. 🚀 Une évolution professionnelle enrichissante !

🔄  Optimiser son adaptabilité 

Le développement des solutions logicielles, des applications numériques, des nouvelles méthodologies et l’évolution constante des best practices réduit la durée de vie des compétences. “Alors que la durée de vie d’une compétence raccourcit de plus en plus (de 30 ans en 1987, elle n’est plus que de 13 à 18 mois maximum), les entreprises et les collaborateurs voient leur adaptabilité mise à rude épreuve.” 

Hier, les compétences définissaient un collaborateur et elles guidaient le fil conducteur de sa carrière. Aujourd’hui, les compétences évoluent très vite et les collaborateurs doivent s’adapter. C’est pourquoi il importe de monter régulièrement en compétences et de savoir évoluer au fil des changements.

Ainsi, presque trois quarts des dirigeants (72%) identifient la capacité de leurs salariés à s'adapter, se reconvertir et assumer de nouveaux rôles et responsabilités comme une priorité afin de naviguer dans un environnement en changement constant". (...) En effet, d’après une récente enquête du groupe Cegos auprès des RH français, 47% des emplois actuels présentent un risque d’obsolescence des compétences dans les trois prochaines années. Nombre d’emplois sont en effet voués à être automatisés, à accroître leur périmètre d’intervention ou à tout simplement disparaître.”, Etude Tendances RH 2021, Deloitte.

c) 🏆 Un système gagnant-gagnant

La mobilité interne est une méthode de sourcing et un outil de gestion des talents utile et vertueux pour les collaborateurs mais aussi pour l'entreprise.

Pour l'entreprise, il s'agit d'une solution optimale puisqu’elle :

  • fidélise ses talents sur le long terme en leur offrant une évolution de carrière,
  • booste la marque employeur,
  • mobilise des profils déjà bien connus de la structure, le culture fit est donc évident,
  • facilite l'onboarding des collaborateurs qui sont opérationnels plus rapidement car ils ont des repères commun avec leur nouvelle équipe et sont au fait de la réalité de l'entreprise,- mais attention toutefois à ne pas pour autant négliger l'intégration,
"La mobilité interne est un levier pour l’image de l’employeur. Sa mise en place permet d’augmenter de 59,3 % la fidélité des collaborateurs et de réduire de 22 % le turn-over.", Jean-Marc Menigoz, Consultant Relation Entreprises, APEC.

💡 L'astuce en + : digitalisez votre mobilité interne pour l'optimiser

Pour développer cet outil de fidélisation majeur et conserver ses talents, il est conseillé de s'appuyer sur une solution digitale telle que Basile permettant aux collaborateurs de :

  • prendre en main leur carrière professionnelle,
  • d'être informés des modalités parfois méconnues de la mobilité interne,
  • de garder un oeil sur les opportunités qui correspondent à leurs aspirations,
  • d'y postuler en un clic grâce depuis un portail dédié, intuitif et ergonomique.

💡 Pour en savoir plus, découvrez notre solution de mobilité interne.

Clarisse

Clarisse

CMO @Basile

Poster un commentaire

Articles associés