Métiers pénuriques : la tension est palpable

Posté le Jul 15, 2022

Par Tiphaine

Tiphaine

Partager cet article

Lien de partage vers LinkedInLien de partage vers TwitterLien de partage vers FacebookLien de partage vers MessengerLien de partage vers Whatsapp
Chercher des talents.

Le vieillissement de la population, la digitalisation des pratiques et la pandémie de Covid-19 ont généré une situation de pénurie dans le monde du recrutement. Si les intentions de recrutement augmentent de 12% par rapport à 2021, les recruteurs peinent à trouver les candidats idéaux. Et pour cause, ils sont aux abonnés absents.

Qu’est-ce-qu’un métier pénurique ?

Quelles sont les professions touchées ?

Comment parvenir à recruter des profils rares ?

Basile vous livre ses conseils. 💡

💡 Qu’est-ce qu’un métier pénurique ? 

Un métier pénurique est un métier pour lequel l’offre en recrutement est supérieure à la quantité de candidats disponibles. En clair, il y a plus de demandes que d'offres. 🧮

Parmi eux : les profils numériques, les métiers de l’hôtellerie, les métiers de l'ingénierie ou encore les profils commerciaux. 

On connaît une pénurie en raison de différents facteurs : 

  • le vieillissement de la population,

  • le manque d'attractivité du métier/secteur,

  • l’évolution des mentalités et des désirs professionnels,

  • les changements dans l’offre de formation

🌴 Enfin, la crise pandémique a eu raison du recrutement de manière générale et les free-lance sont de plus en plus nombreux, ayant préféré s’expatrier à Bali ou dans d’autres contrées paradisiaques afin d’exercer à distance et de sortir de ce mode de vie métro-boulot-dodo auquel la crise sanitaire nous a permis d’échapper. 

🖱️ Le secteur numérique : des techniques diverses et variées 

Il est plutôt logique que les métiers numériques soient des métiers en tension, puisqu’ils sont récents pour la plupart et ainsi, c’est une couche encore jeune de la population, digital native, qui a pu y être formée ; sauf reconversion professionnelle et pionniers. 

Qui plus est, ces métiers évoluent à la vitesse de la lumière et une personne formée au développement il y a 10 ans ne connaît pas forcément toutes les techniques de développement désirées aujourd’hui.

💻 Pour les développeurs par exemple : ils ne travaillent pas tous de la même manière, mais il y a 1000 manières de travailler et de nombreuses solutions existantes sur le marché. ⁠Aussi, trouver un développeur qui connaît le langage de développement et les solutions spécifiques d’une entreprise en particulier, c’est comme dénicher une aiguille dans une botte de foin. Développeur back-end, développeur front-end, développeur full-stack et parmi eux, de nombreuses possibilités et capacités; mais lequel conviendra à votre besoin et comment le séduire ? 

Si cette problématique de recrutement spécifique existe depuis fort longtemps, elle s’accentue avec le contexte actuel : entre digitalisation des pratiques et environnement post-pénurique, il est de plus en plus difficile de trouver le profil spécifique qui conviendra à une entreprise. 

📚 Si la clé réside dans la formation, il n’est pas toujours possible de passer des mois en apprentissage là où les besoins sont immédiats.

👉 Plus de conseils pour recruter vos développeurs. 👨‍💻

💼 Le secteur commercial : des attentes en pleine évolution

Le secteur commercial fait également l’objet d’une pénurie depuis la crise du Covid19 en France. En 2021, le nombre d’annonces à la recherche de profils commerciaux a évolué de 43%, rien que ça ! 

🏥  D’abord, la crise sanitaire a eu pour effet de bloquer l’acquisition de leads et de prospects pendant plus d’une année : entre les confinements, les limitations de déplacements et les limitations de contacts humains (qui étaient déjà difficiles à obtenir en pré-Covid pour les commerciaux), le métier des commerciaux a été tout simplement très fortement limité voire complètement éradiqué des entreprises malheureusement.

Si l’on dispose encore de peu de données relatives au licenciement des profils commerciaux pendant la pandémie, force est de constater que nombre d’entre eux a disparu des radars dans les entreprises et les start-ups alors en activité. 

↪️  Il existe donc un triple défi : 

  1. Recruter à nouveau les profils commerciaux qui avaient été évincés lors de la pandémie; 

  2. Ré-équilibrer l’acquisition de leads après 2 ans de pause forcée; 

  3. Relancer l’activité dans un monde ouvert aux nouvelles opportunités. 

Ce n’est pas tant le fait d’un manque de profils commerciaux, mais plutôt d’une recherche exponentielle spécifiquement tournée vers les dits profils. 

👉 Plus de conseils pour recruter vos commerciaux. 👨‍💼

📐 L'ingénierie : un recrutement tendu depuis toujours

🔎 La France a toujours manqué d’ingénieurs en bâtiment et en travaux publics par rapport à la demande. Et les avancées technologiques impliquant une formation spécifique n’aident pas. Selon les représentants du syndicat professionnel des métiers de l’ingénierie, Syntec-Ingénierie, les formations souffrent d’un manque de publicité et par conséquent, d’un manque d'étudiants.

👩‍🎓 Déjà, en 2019 il s’agissait de dynamiser le secteur de la formation en ingénierie. Le président du syndicat, expliquait :

« La nécessité de revoir de toute urgence l’offre de formation et de sensibiliser de nouveaux publics aux métiers de l’ingénierie, sous peine d’entraver le développement et l’attractivité de nos territoires », Pierre Verzat. 

👉 Plus de conseils pour recruter vos ingénieurs. 👩‍🔬

🤝 La cooptation : la solution pour recruter un métier en tension 

Dénicher les perles rares parmi les candidats passifs, qualifier les candidatures et séduire les futures recrues : la cooptation est le nerf de la Guerre des talents.

📄 Une meilleure qualification des profils en amont

Plutôt que d’enchaîner les entretiens insatisfaisants et les déceptions pour les deux parties, mieux vaut opter pour une solution plus efficace. Si la diffusion d’annonces sur les jobboards est votre meilleure alliée pour le partage de l’information, elle reste peu efficace pour la qualification en amont, qu’il s’agisse d’un profil de développeur, d’un profil commercial ou d’un profil ingénieur. Effectivement, c’est cette problématique de pré-qualification qui pose problème et qu’il va falloir optimiser. 

Grâce à la cooptation, les collaborateurs deviennent les meilleurs alliés des recruteurs pour un sourcing optimisé. Cette méthode offre aux recruteurs une pré-analyse des candidats en amont de la réception des candidatures.

En effet, les collaborateurs ainsi impliqués dans les enjeux de recrutement de leur entreprise ont tout intérêt à proposer des candidats dont les hard skills et soft skills, la capacité d'adaption à la culture de l'entreprise et les aspirations, sont en phase avec les besoins des recruteurs. Les résultats sont là : il suffit de 10 candidatures par cooptation pour aboutir à une embauche contre 100 venues des jobboards.

💡Le saviez-vous ? En moyenne chez Basile ce sont près de 70% des candidatures proposées qui déclenchent un processus de recrutement.

👥 L'accès privilégié à un vivier de candidats passifs

Par ailleurs, la cooptation permet d’accéder à un vivier de candidats passifs, soit : qui ne sont pas en recherche active.

C’est là que se cachent les experts, qui ne se rendent pas forcément disponibles sur le marché du travail. Profils rares, convoités, ils souhaitent exercer leur talent dans les conditions qui leur conviennent et sont peu réceptifs aux annonces et aux sollicitations des recruteurs.

Faire appel à une personne de leur réseau est donc une méthode efficace pour réussir à débaucher ces profils pénuriques.

🔎Limiter les erreurs de casting

La cooptation implique l’intervention d’un proche, dans la dimension professionnelle ou personnelle et permet donc de valider en amont les capacités et les envies du candidat et d'éviter les erreurs de casting. 

On observe une plus grande rétention des candidats cooptés. Ainsi, 47% d'entre-eux sont encore en poste 3 ans après leur embauche.

🥇Offrir une expérience candidat premium

La cooptation accélère le processus de recrutement et offre au candidat une expérience de qualité grâce au rôle de coach qu'endosse naturellement son coopteur.

Le futur collaborateur est accompagné sur toute la chaine de valeur du recrutement, en amont de sa candidature, de ses entretiens, et en aval de son embauche pour son intégration.

💙Booster la marque employeur

"Allez viens, on est bien", cette phrase sonne bien mieux dans la bouche de vos collabor'acteurs que via la communication de votre entreprise.

Les informations qui retiennent davantage l'attention des candidats sont désormais les avis des collaborateurs eux-mêmes. Pour séduire les talents à l'ère des réseaux sociaux, il ne s'agit plus de s'appuyer uniquement sur votre stratégie de communication marque employeur, mais également de donner à vos collaborateurs les outils pour être entendus de vos cibles et de les tenir informés de vos besoins en recrutement. La cooptation est un levier particulièrement efficace pour développer ce réflexe. Ainsi équipés, ils deviendront les meilleurs ambassadeurs de votre entreprise.

👉 Pour en savoir plus sur la cooptation, téléchargez gratuitement notre livre blanc Le Guide de la cooptation 2022.

Tiphaine

Tiphaine

Poster un commentaire

Articles associés