Nos 8 conseils pour mieux recruter en 2023 !

Posté le Dec 13, 2022

Par Clarisse

Clarisse

Partager cet article

Lien de partage vers LinkedInLien de partage vers TwitterLien de partage vers FacebookLien de partage vers MessengerLien de partage vers Whatsapp
En route pour mieux recruter en 2023

Face aux évolutions sociétales et technologiques qui rebattent les cartes RH en permanence, comment aborder l’année 2023 ?

Pour réussir vos recrutements, il est essentiel de prendre en considération toutes les tendances qui émergent et vont s’intensifier.

Des outils digitaux indispensables, aux solutions de proximité comme la cooptation, cette année est celle d’une (r)évolution incontournable !

🧐 Quelles sont les problématiques des RH
aujourd'hui ?

Alors que les bouleversements du monde du travail s’accélèrent depuis quelques années, les Ressources Humaines sont plus que jamais en
première ligne.

En 2023, leur rôle est encore plus important pour réunir les forces vives autour du projet de leur entreprise. Du recrutement à l’expérience collaborateur, voici leurs principaux enjeux.

👉Recruter mieux pour réduire les coûts de recrutement

Une erreur de recrutement n’apparaît pas toujours lors de la période d’essai. Si après 1 an, un collaborateur décide de quitter l’entreprise, ou si des raisons vous poussent à passer par la rupture
conventionnelle : le recrutement raté est manifeste.

Si le coût d’un tel échec n’est pas simple à quantifier, sachant le nombre de critères qui entrent en ligne de compte (mission et réalisation
du salarié, type d’entreprise, coût induit par le processus de recrutement en lui-même, remplacement …) la fourchette peut aller d’une dizaine à une centaine de milliers d’euros.  

👉Remobiliser le collectif 

Les années que nous venons de passer ont des effets à très long terme. Le monde d’après existe donc bel et bien, et plus spécifiquement au travail.
⁠Les RH font aujourd’hui face à un retournement de situation avec des candidats devenus plus exigeants qui n’hésitent plus à quitter une entreprise qui ne répond pas à leurs attentes.

Dans ce contexte, la cohésion de vos équipes s’impose comme un enjeu RH très important en 2023. Cela passe évidemment par un recrutement qui s’appuie sur cette ambition, et par conséquent par une attention particulière portée aux soft-skills, mais aussi à la bonne combinaison des équipes au sein de la culture d’entreprise.

L’accomplissement des missions passe plus que jamais par la notion de groupe et de complémentarité des savoirs

👉Améliorer le bien-être et la santé des collaborateurs 

Depuis la nouvelle loi Santé 2022, les entreprises doivent encore plus appuyer leur expérience
collaborateur sur la santé physique et mentale.

Ainsi, la phase de recrutement et la marque employeur doivent faire apparaître des avantages qui vont au-delà des obligations légales.
⁠Il s’agit par exemple de mettre en place des actions de prévention pérennes par le sport, par une offre de bilan de santé régulier ou toute autre approche vécue comme une prise en compte authentique du bien-être.

🕵️‍♂️Quelles seront les qualités d'un bon recruteur en 2023 ? 

Si les qualités d’un bon recruteur ne changent que très peu d’une année sur l’autre, 2023 sera celle d’un accord des actions internes et externes.

1. La vision à long terme 👀

Montée en compétences et employabilité sont des termes bien connus et toujours aussi utiles au vocabulaire RH en 2023.

Mais en raison des crises successives et, en parallèle, des innovations technologiques qui s’accélèrent, la croissance de l’entreprise doit s’appuyer sur les métiers de demain.

Une des premières qualités RH en 2023 est par conséquent sa capacité à voir loin, à réaliser un recrutement basé sur la prospective.

2. L’adaptabilité 🧶

Au même titre que les personnes à recruter, les RH doivent aussi anticiper les changements à venir et qui impacteront leur travail.

3. La confiance envers les collaborateurs 🤝

Cette qualité est indisociable de la culture d’entreprise pour recruter de véritables ambassadeurs de votre image de marque.

📊Les tendances RH qui vont rythmer l'année 

En 2023, les efforts des recruteurs ces 3 dernières années seront récompensés s’ils s’appuient sur l’omnicanalité du recrutement.

👉 Toujours plus d'emplois et aussi peu de candidats

Selon Adecco, plus de 4,5 millions de recrutements sont attendus en France en 2023, dont environ 2 millions de postes en CDI, soit 43%, et 30% de CDD.

D'après le référentiel de Pôle Emploi, parmi les 20 métiers les plus porteurs et recherchés, 17 sont pénuriques.

Les recruteurs vont devoir redoubler d'efforts pour attirer des candidats courtisés et rares.

👉Oser le remote

Avec l'hybridation des modes de travail, il est désormais évident que proposer un recrutement à distance, voire même un post en full remote, n'est plus du domaine du fantasme.

C'est un confort auquel les candidats et les collaborateurs se sont habitués et qu'ils ne sont pas prêts à abandonner. Si vous proposer du télétravail, pensez à le mettre en valeur lorsque vous rédigerez vos offres.

👉 Miser sur la transparence

Les candidats se renseignent de plus en plus sur les entreprises avant de postuler. Il souhaite connaître les valeurs, enjeux de l'entreprise et se fient aux avis des collaborateurs sur cette dernière. Attention à ne pas avoir une communication dissonantes entre la voix de vos employés, vos offres et votre site carrière.

Dans cette même logique, le débat faisait rage en 2022 et internet semble avoir tranché en faveur de la mention du salaire dans l'offre d'emploi. Sauterez-vous le pas ?

👉 Redoubler d'attention quant à sa réputation : prendre soin de la marque employeur

Le soin porté à la marque employeur est un véritable enjeu qui continue à prendre de l'importance tant les nouveaux arrivés sur le marché du travail recherchent avant tout une expérience en plus d’un salaire cohérent.

👉 Diversifier ses canaux de sourcing : s'appuyer sur la cooptation

Le rôle d’ambassadeurs des collaborateurs auprès de leurs proches comme en ligne est un élément fondateur d’un recrutement pertinent et, une fois encore, d'une image de marque attractive.

Le meilleur exemple étant la cooptation – ou recrutement participatif – qui leur offre un véritable rôle d’acteurs du recrutement, tout en donnant aux RH un accès à des profils de qualité, rares et même passifs.

Si ce canal de sourcing a le vent en poupe c'est qu'il permet de recruter des candidats compétents et fiables plus rapidement et moins cher.

👉Développer son vivier de talents

Si les candidats sont rares, il est essentiel de soigner son vivier de talents afin de recruter plus efficacement. Développer sa base de données, c'est s'assurer de gagner du temps sur le processus de recrutement et ne pas risquer de passer à côté de candidats potentiels.

👉 Digitalisation RH et e-recrutement

Pour se battre avec les bonnes armes et tenté de gagner la Guerre des talents face à vos concurrents, il est fondamental de poursuivre la digitalisation de votre recrutement pour améliorer, raccourcir et faciliter le processus de recrutement.

En 2023, le recruteur malin est équipé d'un site carrière, d'un ATS, d'une solution digitale qui optimise la cooptation et la mobilité interne, ou encore de tests de recrutement en ligne pour évaluer les softskills des candidats.

En d’autres termes, le digital booste la performance alors pourquoi s'en priver ? Pour un sourcing et un process de recrutement toujours plus efficace, s'appuyer par exemple sur du matching grâce au croisement des bases de données peut être salvateur. En cela, la digitalisation des modes de recrutement prend encore une nouvelle dimension.

💡 L'astuce en + :
Synchoniser ces outils peut vous faire gagner beaucoup de temps et d'argent sur votre processus de recrutement et de vous délester d'un grand nombre de tâches opérationnelles. Pour ce faire, misez sur des prestataires qui s'intègrent à 100% à votre ATS, à l'image de la solution digitale de cooptation Basile.

👉 Upskilling et formation : accélérer la montée en comptétence des collaborateurs

Si les entreprises n'arrivent pas à recruter, s'appuyer sur le potentiel de leurs collaborateurs actuel répond à trois atouts majeurs :

  • fidéliser et favoriser l'employee advocacy : permettre de s'épanouir professionnellement, développer leur attachement à l'entreprise,
  • faire des économies sur les coûts de recrutement,
  • un collaborateur plus fiable et opérationnel rapidement.

💡 Pour relever vos challenges recrutement en 2023, misez sur la cooptation ! Rencontrez nos experts.

Clarisse

Clarisse

CMO @Basile

Poster un commentaire

Articles associés