Mettre en place un challenge de cooptation : les clés pour réussir

Posté le Mar 29, 2022

Par Clarisse

Clarisse

Partager cet article

Lien de partage vers LinkedInLien de partage vers TwitterLien de partage vers FacebookLien de partage vers MessengerLien de partage vers Whatsapp
Employés courant pour gagner un challenge.

Déterminer l'enjeu que doit servir votre challenge 🎯

La première étape pour un challenge de cooptation performant est de bien définir les objectifs qu'il doit servir.

Selon les problématiques de recrutements, il convient d’articuler le challenge de manière à ce qu’il serve au mieux les enjeux de recrutement de l'entreprise.

💡 Comme une entreprise ayant besoin d’employés saisonniers dans le secteur du tourisme pourra axer son challenge sur le recrutement d'employés en CDD dans une région donnée, une entreprise qui fait face à des enjeux pour des postes en tension dans le secteur IT pourra orienter son challenge sur le recrutement de développeurs en CDI.

Fixer les règles 👨‍🏫

Dans un second temps, il vous faut définir les règles inhérentes au challenge.

💡 Donner un cadre clair permettra de structurer le challenge et d'en assurer le bon déroulement.

👉 Pour cela, il convient d’écrire un règlement renseignant :

  • le principe général du challenge,
  • ce qui est attendu des collaborateurs,
  • le barème.

💡 Outre leur vocation didactique, les règles doivent être orientées de façon à remplir les objectifs définis en amont de la mise en place du challenge. ⁠🔎 L’entreprise peut attribuer plus de points à la cooptation d'un candidat pour un type de poste en particulier mais aussi des points supplémentaires si le candidat passe un entretien. 

Elles servent également à encadrer le challenge et à se préparer aux différentes situations qui peuvent se produire. ⁠⁠🔎 Par exemple : une égalité à la fin de la période donnée. Il est essentiel de renseigner les mesures à prendre si le cas se présente pour pouvoir y répondre le plus rapidement possible et ainsi éviter de générer de la frustration chez les collaborateurs.  

Choisir les récompenses adaptées 🎁

Les récompenses sont très utiles dans le succès d’un challenge de cooptation.

Offrir des primes de cooptation c'est rendre la pareille à ses salariés pour les services qu’ils ont rendus à l’entreprise en permettant des recrutements. 

Outre la prime, qui contribue à encourager les collaborateurs à coopter, les lots que vous choisirez pour rythmer votre challenge seront déterminants pour motiver vos collaborateurs à y participer.

💡 Il n'y a pas de récompense idéale, c'est pourquoi l'une des bonnes pratiques à adopter lorsque c'est possible, est de mettre en place plusieurs sortes de récompenses. Découvrez ici comment les définir.🥇

Qu'il s'agisse de lots physiques ou financiers (smartphone, ordinateur, voyage, bon d'achat, don à des associations, prime financière...), diversifier les primes permet d’intéresser un plus grand nombre de collaborateurs et donc de rendre le challenge plus efficace. 🚀

Communiquer pour échauffer l'esprit de compétition de vos collaborateurs 🎉

👉 Les collaborateurs sont les acteurs incontournables du challenge. ⁠La clé du succès du challenge repose sur la capacité de l'entreprise à les encourager à y participer.

📣 La communication est donc primordiale. Elle doit être un véritable fil rouge pendant toute la durée du challenge. Campagnes d'e-mailing dédiées, sms, notifications, affiches...multipliez les canaux et les points de contact pour aussi toucher tous vos collaborateurs, du bureau au terrain. 👷‍♀️👨‍💻

🔎 En amont du challenge, il faut largement communiquer toutes les informations relatives à la durée du challenge ou encore aux conditions de comptabilisation des points. Cela permet de faire connaitre les modalités à tous et d’informer des récompenses.

💡 La communication permet aussi de développer la marque employeur et d'impliquer les collaborateurs. L'objectif ? Leur donner envie de donner le meilleur d’eux-mêmes afin de remporter le challenge. 🏆

Gamifier pour séduire 🎲

Comme les récompenses, le système de point doit être incitatif. 👉 Attribuer des points en fonction des différentes étapes d'engagement du collaborateur dans votre challenge est un bon moyen pour le motiver à y participer. ⁠Gagner des points seulement lorsque votre candidat est recruté ou qu'il entre en process de recrutement peut être déceptif pour les employés, la marche étant trop haute pour commencer à gagner des points et tenter de remporter la récompense mise en jeu. ⁠ Votre collaborateur partage vos offres ? Il recommande un candidat ? Son candidat entre en processus de recrutement ? La proposition a été émise ? ⁠Toutes ces étapes peuvent donner lieu à l'attribution de points ou petits lots qui récompensent ses efforts. À vous de déterminer les moments propices pour incentiver vos collaborateurs ! 🥇

👉 Cette démarche permet, en complément de la communication, d'animer le challenge sur toute sa durée et de donner un côté ludique qui permettra de garder les collaborateurs engagés et motivés. 🏆

Mesurer vos succès 📈

👉 Le challenge est maintenant terminé, c'est le moment d'analyser sa performance !

Taux d’engagement des collaborateurs, nombre de cooptations réalisé ou encore le pourcentage de candidats retenu...vous disposerez de différents KPI’s qui vous permettront de mesurer l’efficacité de ce dernier.

💹 Ces données sont précieuses dans une logique d'amélioration continue. Vous pourrez adapter vos futurs challenge au regard de vos résultats. 🕵️‍♂️

And the winner is... 🏆

Il ne vous reste plus qu’à récompenser les collaborateurs qui ont le plus apporté à votre entreprise et à accueillir les nouveaux talents que vous avez déniché grâce au challenge de cooptation que vous avez mis en place ! 

🟢 Cet article vous a plu ? Pour aller plus loin, consultez notre Guide de la cooptation découvrir les bonnes pratiques pour mettre en place un programme de cooptation efficace. 🚀

Clarisse

Clarisse

CMO @Basile

Poster un commentaire

Articles associés